Mon premier workshop de ‘Ori Tahiti avec Mareva Bouchaux

Date : 07/2014
Lieu : Venelles (13), France
Thèmes : Technique, ‘ōte’a, ‘aparima

En 2014, je finissais ma 1ère année de danse tahitienne. A cette époque Mareva était une des rares danseuses et professeures à s’exposer sur les réseaux sociaux et sur Youtube. J’adorais sa danse, qui était super propre, ses gestes clairs… Il fallait absolument que j’aille apprendre avec elle. C’était mon premier workshop et j’avais envie de donner/montrer le meilleur de moi-même. J’avais l’impression de rentrer dans la cour des grands. Il fallait que je reparte de Venelles en ayant progressé et appris un max de choses.

Alors ? Comment ça s’est passé ?

Mareva est la prof parfaite pour démarrer dans le « monde » du workshop. C’est une personne très accessible, profondément gentille, humble, qui met tout le monde à l’aise. J’avais l’impression de rendre visite à une copine.
La plus part des autres filles présentes étaient des élèves de Mareva et se connaissaient déjà. Pour faciliter mon intégration, elle m’a présentée à quelques-unes de ses élèves afin que les liens se tissent plus aisément. Dès lors, je savais que j’allais passé un bon moment, dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

Sa pédagogie

Mareva donne des explications très claires et détaillées. Elle analyse beaucoup, elle regarde beaucoup ses élèves danser. Ça lui permet d’apporter des explications et des corrections adaptées à chaque personne.

Elle explique chaque pas de A à Z : les appuis du corps, l’utilisation des genoux, des hanches. Puis passe dans les rangs pour s’assurer que chacune exécute le mouvement correctement. Elle s’arrête régulièrement pour te donner un conseil, corriger un détail, t’apporter une explication supplémentaire. Elle prend le temps pour chaque personne présente. Elle détaille également des choses plus subtiles comme les mains, les gestes, la posture du haut du corps, l’attitude à adopter… Elle t’explique que certaines parties d’un geste doivent être faites en conscience et que d’autres non. L’analyse du mouvement est vraiment poussée.

Son énergie

Mareva est une personne douce, apaisante, calme. J’avais trouvé ça très sécurisant. Et si elle sent que tu ne te donnes pas à fond par «flemme» elle n’hésitera pas à te donner un coup de pied au c** boost. Tu sens dans son regard toute sa bienveillance. Elle est la pour te faire progresser dans ta danse, mais pas que… Elle essaie de t’apporter personnellement : s’assumer, oser, se challenger, s’aimer sont autant de points qu’elle te fait travailler au travers de la danse et des ateliers qu’elle propose.

L’ambiance

On a les élèves qu’on mérite parait-il. Mareva ne fait pas exception à ce dicton. Les personnes rencontrées lors de ses stages sont gentilles, bienveillantes. On ne sent jamais de jugement de la part des autres élèves.

L’ambiance y est familiale. Les personnes reviennent d’un stage à l’autre, ce qui permet de revoir les mêmes personnes, de tisser des liens, de se faire des copines. Les repas de midi sont très conviviaux. Certaines filles apportent des mets pour tout le monde, il y a un réel sens du partage au sein de son association.A chacun des stages auxquels j’ai assisté, j’ai pu être logée chez une élève qui m’ouvrait généreusement son foyer. C’était l’occasion de partager un repas, rencontrer de nouvelles personnes, découvrir des histoires de vie. C’est humainement très enrichissant.

Ses points forts

Sa pédagogie et la créativité dont elle fait part dans ses exercices sont certainement ses plus gros points forts (je n’avais jamais fait de basketball en faisant des fa’arapu avant ses stages !). Ses explications et corrections sont adaptées, précises, claires. Elle te pousse à donner tout ce que tu as sans jamais te brusquer. Son objectif est que tu repartes en aillant la sensation d’avoir compris des choses, t’être dépassée, être satisfaite de ce que tu as donné. Et elle sait savamment mettre des stratégies en place pour s’adapter à chaque profil d’élève.

Son enseignement est également adapté. Elle explique chaque pas d’une manière différente : avec des mots, en montrant, en te faisant faire, en te guidant. Elle a vraiment à cœur que tu ressortes de la salle de danse avec la sensation d’avoir réussi l’exercice. Et ça fonctionne !

Qu’est ce que tu as appris ?

La prise de conscience

Grâce à Mareva j’ai pris conscience que la danse tahitienne n’était pas qu’un enchaînement de pas. Chaque geste doit être incarné, ressenti, investi. Mareva a su me faire comprendre la profondeur de la danse tahitienne. Je suis arrivée à son stage en aillant une vision 2D de la danse. Je suis repartie avec une vision en 3D. Elle sait inculquer cette notion de tradition, de culture sans pour autant te faire un cours magistral sur l’histoire mā’ohi.

Chaque geste en ‘Ori Tahiti doit être incarné, ressenti, investi.


Après ce premier stage avec Mareva j’ai cherché à mettre de la profondeur dans ma danse. J’ai eu envie de comprendre tous les aspects cachés derrière ces pas et ces gestes. C’est ce qui alimente aujourd’hui toute cette passion que j’ai pour cette danse. Mareva a créé un déclic chez moi : la technique n’est que le moyen d’expression. Alors que l’interprétation, l’incarnation des gestes donnent de la profondeur au message que l’on veut transmettre.Les mains sont d’une importance capitale en ‘Ori Tahiti.

L’explication qui m’a marquée

Si je ne devais retenir qu’une chose de tout ce que j’ai pu apprendre aux côtés de Mareva ça serait l’explication du bisou. Tu sais, ce geste qu’on utilise de manière récurrente en début et fin de chorégraphie, qu’on fait sans vraiment y penser. Mareva illustre parfaitement toute la profondeur du ‘Ori Tahiti en expliquant que ce geste doit être ressenti, incarné. Ce n’est pas un simple geste qui part de la bouche. Tu viens cueillir un baiser sur tes lèvres pour ensuite le donner – DONNER on a dit, mets-y toute ta générosité. Il est important d’avoir envie de donner, transmettre quelque chose sur un tel geste. Ton regard, ton sourire, ton langage corporel doivent aller dans ce sens de générosité (en même temps si tu donnes en faisant la gueule on a pas franchement envie de recevoir).

Et aujourd’hui… que devient-elle ?

Immersion d’un weekend autour du ‘Ori Tahiti

Mareva met en place des weekends ou se mêlent danse, musique, culture et bringue à la tahitienne. L’idéal pour partir à Tahiti sans prendre l’avion (moins long et moins cher !). Le prochain weekend « Sea, spring & Tahiti » aura lieu à Toulon dans un domaine privatisé en bord de mer du 19 au 21 juin 2020. Les weekends suivants auront lieu du 28 au 30 août à Toulon et du 13 au 15 novembre à Brest.

A chaque weekend d’immersion, Mareva invite plusieurs professeurs afin que les élèves puissent profiter de connaissances multiples, de différentes approches et sensibilités. On y danse, on y apprend à jouer des instruments typiques de Polynésie, on y rencontre des personnes des 4 coins de la France, on y partage des moments de détente les fesses dans le sable et les pieds dans l’eau… elle est pas belle la vie ?
Lors des dernières éditions, des professeurs tels que Vainui Duberne (multiple championne d’Europe en danse tahitienne) et Mahinui Tau sont venus partager leurs connaissances, leur passion, leur approche avec les stagiaires.

‘Ori Tahiti teacher

Mareva met également en place des workshops destinés aux personnes souhaitant enseigner le ‘Ori Tahiti. Tout y est abordé : pédagogie, technique, culture tahitienne, construction d’un cours, création de chorégraphies… Mareva détient diplôme d’Etat de fitness qui lui permet de partager des solides connaissances en pédagogie et en anatomie. Elle s’intéresse beaucoup aux outils de développement personnel et a validé une formation en Neuro-training afin d’apporter aux gens une aide individuelle sur des sujets plus précis et délicats de la vie. Elle prodigue donc un enseignement qui va faire évoluer la danseuse mais également la personne.

Elle a également pour projet de créer plusieurs séries de vidéos pédagogiques et culturelles qui permettront à tous les danseurs de ‘Ori Tahiti de comprendre certains concepts, de s’améliorer et de trouver sa danse et l’investir. Pour soutenir son projet c’est ici.

Flashmob de ‘Ori Tahiti

Chaque année elle organise une flashmob dansée dans le monde entier (30 pays y ont participé en 2019). En 2020, elle te donne RDV le 16 mai pour danser sur une musique créée pour l’occasion au Chili. La chorégraphie est diffusée plusieurs mois auparavant en libre accès sur YouTube/Facebook, avec un tutoriel complet expliquant les pas, les gestes et les significations. Ainsi on peut apprendre de chez soi. Cette initiative a pour but de promouvoir le ‘Ori Tahiti, faire connaitre les associations locales et se réunir, offrir une chorégraphie traditionnelle à tous et unifier la communauté du ‘Ori Tahiti autour d’un même événement.

Edit du 14/04/2020 : Etant donné la situation actuelle, le 16 mai est proposée une flashmob virtuelle en direct de ton salon. La flashmob en extérieur est repoussée au 5 septembre.

Pour en savoir plus …

Tu trouveras toutes les informations utiles sur son site : www.marevabouchaux.com

Tu peux également la suivre sur les réseaux sociaux : www.facebook.com/MarevaBouchauxFrance/
www.instagram.com/marevabouchaux/


Et toi, avec qui as-tu fait ton premier workshop ? As-tu déjà rencontré Mareva ?
Partage ton expérience en cliquant ici


Articles similaires

2 commentaires sur “Mon premier workshop de ‘Ori Tahiti avec Mareva Bouchaux

  1. J’adore cet article !
    Je fais partie de ses élèves depuis septembre 2018. Et tu as décrit exactement ce qu’elle est, je suis fière et heureuse de faire partie de ses élèves 😀

    J'aime

    • Merci beaucoup 😊🙏 je comprends que tu sois fière et y a de quoi. C’est une grande chance !!! Merci de ton soutien 😍🙏

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s