Hōro'a 'Ori Tahiti - danse tahitienne

Archives

Makau c’est l’apprentissage à la tahitienne par excellence. Pas de verbalisation poussée concernant l’explication des pas mais un ressenti dans le corps, travail avec la musique et non avec des comptes, la concrétisation de chaque geste avec une signification. Cette méthode d’enseignement pousse vraiment le danseur à s’imprégner des mouvements, de la musique, des paroles.

Si je ne devais retenir qu’une chose de tout ce que j’ai pu apprendre aux côtés de Mareva ça serait l’explication du bisou. Tu sais, ce geste qu’on utilise de manière récurrente en début et fin de chorégraphie, qu’on fait sans vraiment y penser. Mareva illustre parfaitement toute la profondeur du ‘Ori Tahiti en expliquant que ce geste doit être ressenti, incarné.